Accepter d’être faible (et prendre des médicaments ?)

[Avertissement/TW : pensées suicidaires, dépression, traitement médicamenteux]

Le thème de réflexion de mon mois de février était la Vulnérabilité. J’avais prévu des articles, écrit par moi mais aussi par d’autres personnes avec qui j’en avais discuté… J’ai dû changer de plans.
Le mois de février a répondu à mes vœux et m’a forcé à accueillir ma vulnérabilité. Et, crois-moi, ça n’a pas été sans peine. J’ai lutté, encore et encore, mais j’ai fini par céder… Juste au bon moment.

Lire la suite

Publicités

Astuces Self-Care #1 : Parler à ses émotions

Aujourd’hui, j’ai envie de vous partager une petite astuce pour prendre soin de soi dans les moments difficiles.

bienveillance

Pour ma part, il arrive plus ou moins régulièrement qu’une « tempête » d’émotions m’envahisse : peur, colère, tristesse… et m’empêche de fonctionner correctement. Dans ce genre de situation, généralement je m’énerve, je crie, je pleure, je me plains et quand la tempête passe, je regrette.

Lire la suite

Se maquiller, pourquoi faire ?

Hier soir, j’ai remarqué un truc amusant… Je venais de franchir une étape décisive : changer ma photo de profil Facebook ! Et après cette incroyable aventure, j’ai commencé à faire défiler mes anciennes photosEt là, une chose étrange s’est imposé à mes yeux…

Moins je suis maquillée sur ces photos, plus je souris !

image

image

Lire la suite

TCA… Et moi ?!

Partout, tout le temps, nous sommes confrontés à ce que notre société appelle le « culte du corps ». Partout, la volonté du corps parfait, mince, grand, partout des exigences irréalisables, partout des pubs pour les régimes, les produits amincissants ou les sous-vêtements qui « trichent » pour nous rendre plus beaux… Les articles là-dessus, il y en a déjà des milliers, et j’en ai déjà écrit un en plus. Mais ce dont je veux vous parler aujourd’hui, c’est de ce phénomène étrange qui se cache derrière l’idéalisation du corps…

06

 

Lire la suite

« No pain, no gain » VS « Zero is not a size »

beauty-in-every-shape-and-size

Pour les demoiselles d’aujourd’hui, deux « modèles » : la fille extra-mince qui représente 1% de la gente féminine OU la fille extra-ronde qui représente 1% de la gente féminine. Vaste programme.

Évidemment, les guillemets à « modèles » ont un grand rôle. En effet, on nous place comme idéaux, comme but à atteindre des clichés de beauté irréalisables. On nous montre des maigres en nous disant que c’est ça être belle. Et puis quand on s’énerve, on nous montre des très rondes en nous disant que c’est ça être belle. On nous abreuve de pubs pour régimes, crème amincissante, programme sportifs à n’en plus finir… Et quand on s’énerve on nous dit que les vraies femmes ont des formes. Toujours on fait semblant de nous prendre en compte et sous couvert de stopper les dégâts d’un idéal, on le remplace par un autre.
Mais finalement, n’est-ce pas pire ce chevauchement ? Puisque maintenant les « grosses » sont dévalorisées comme avant, mais en plus les maigres/minces sont insultées, traitées de « sac d’os ». Et sommes nous moins complexées ? Moi non en tout cas.
Lire la suite