Le repos du guerrier

Avoir une vie engagée est très gratifiant :

Savoir que l’on vit en accord avec nos valeurs, faire partie d’un mouvement, agir pour rendre le monde un peu plus doux, tout ça est profondément agréable. Depuis que je me suis lancée sur le chemin d’un mode de vie plus engagé, je me suis trouvée. Maintenant je sais qui je suis, je me respecte et je m’aime. Je suis en paix avec moi-même. Et ça, ça n’a pas de prix. Rien ne vaut la satisfaction de savoir que notre mode de vie est bon pour la planète, l’humain, les animaux.

12799311_1741259692760240_5918734273536569485_n

Mais, la vie de militant-e n’est pas de tout repos… En tant que féministe et en tant que végane (et ça doit être la même chose pour d’autres engagements !), je vis au jour le jour dans un monde à l’opposé de ce que je défend. Je vis dans un monde où règne la culture du viol et le sexisme quand je défends la culture du consentement et l’égalité des genres, je vis dans un monde fondé sur l’oppression animale quand je voudrais les libérer de leur exploitation et de leur souffrance.
Tout le système est à l’opposé de ce qui est important pour moi. C’est déjà difficile en soi. Mais là où ça devient terriblement violent, c’est le fait que DES GENS QUE J’AIME, que j’admire, qui vivent à mes côtés, défendent ce système que j’exècre et qui me blesse. Des gens que j’aime de tout mon coeur me piétinent et me blessent, sans même s’en rendre compte.

C’est aussi ça, la vie d’une personne engagée… Et la plupart du temps, je fais avec. J’essaie de délivrer de l’information par petites doses quand c’est possible. Je sers les dents quand je ne peux rien faire. J’attends que la douleur passe.
Mais nécessairement, et encore plus quand on est hypersensible comme moi, il y a des jours plus difficiles que d’autres, des périodes où le monde entier devient notre ennemi, où on ne sait plus comment vivre alors qu’on voit tant de souffrances tout autour sans pouvoir rien faire de plus pour que ça cesse.

12592550_1728212344064975_1443101940157097760_n

Ces jours-là sont horribles. Et je suis en plein dans une période comme ça.

Alors aujourd’hui, j’ai envie d’écrire un article pour partager mes trucs et astuces de militant-e blessée. Pour que vous autres, comme moi, dehors, vous puissiez aussi en profiter.
J’espère qu’il aidera certain-e-s d’entre vous.
C’est primordial, en tant que militant-e, de s’accorder une pause de temps en temps, de prendre soin de nous.

 

Happinez Flags

Alors voici mes tips :

  • Débrancher !!
    Quittez les réseaux sociaux, où images horribles et trolls violents vous donnent envie de pleurer. Partez, quelques jours, reposez-vous, reprenez des forces.
    Oui, je sais, c’est dur de débrancher mais c’est pourtant vraiment utile.
  • Lire des beaux mots
    Dans ces moments-là, il arrive qu’on remette en cause l’intégralité de notre engagement qui nous fait tant souffrir. C’est le moment de lire des livres ou des articles sur le sujet, mais POSITIFS. De ceux qui redonnent de l’espoir et qui nous permettent de repartir au combat.
  • Prendre du recul
    C’est le moment de s’isoler un peu, de prendre du temps pour soit, de se chouchouter, de se reposer puissance 10. Refusez les invitations, restez chez vous, voire même sous la couette. Ce n’est pas grave.
  • S’entourer d’autres militants
    Quoi de mieux quand le monde nous dégoûte que d’organiser une soirée 100% végane, sans animaux morts ou en souffrance inclus dans le menu ? A condition d’éviter les débats tristes…
  • Mettre en place des rituels cocooning
    Pour moi c’est thé, couette, canapé, Happinez ou une série, et des câlins à mes rats. Du yoga pour me bouger, de la méditation pour m’apaiser, de la musique pour remplir ma tête. A vous de trouver ce qui vous apaise 🙂

    LaUne_Edito_Cocooning-488x324

    Voilà mon Top 5 d’astuces pour le repos du guerrier ! Je suis preneuse des vôtres, sans hésitation !
    Pourquoi ne pas créer une bulle de bienveillance sous cet article, en partageant en commentaires des mots doux, des astuces et des conseils ? Ça serait formidable…

    Sur ce, je vous souhaite un bon dimanche,
    Love,
    Eleama ❤

Publicités

12 réflexions sur “Le repos du guerrier

  1. Oh comme je me reconnais dans cet article ! Combien il est dur de rester positif quand tout le monde semble faire exprès de nous provoquer, ou que tu tombes sur des photos immondes d’animaux maltraités…
    Pour autant je pense qu’il ne faut pas baisser les bras, et que même sans s’en rende compte notre comportement a TOUJOURS un impact (positif) sur notre entourage. Ca j’en suis persuadée, et ça me redonne la foi.
    Par exemple, depuis que je suis végéta*ienne, mes proches ont eu beau se ‘moquer’ au début, je sens qu’ils sont en train de réviser leur jugement maintenant qu’ils voient que je suis en parfaite santé, heureuse et épanouie (et non malingre, blafarde et renfermée ahah). Comme disait (Gandhi ?)(je sais plus) « Soit le changement que tu veux voir dans le monde ».

    Bref, merci pour ton article ! Mon remède à moi c’est de manger du chocolat, boire des litres de thé et lire un bon livre. Et inviter la personne en question à manger quand il s’agit du végéta*isme 😉

    Des bisous

    • Oui, c’est vrai qu’on peut vérifier tous les jours l’impact qu’on a sur les gens et ça, ça fait plaisir !! Mais là, je n’ai pas respecté mes limites, et il fallait que je prenne du recul… Pour mieux revenir ;D Je suis contente de réussir à m’y autoriser, parce que ce n’était pas gagné…
      Merci pour ton commentaire et tes astuces 🙂 J’avoue que mon rituel du week-end ressemble pas mal à ce que tu décris = Thé, livre, chocolat 😀
      (j’ai même convaincu mes parents de m’offrir du chocolat végane pour Pâques, plutôt que du « normal » =Yay !:D)
      Passe une bonne semaine 🙂

  2. Je te comprends, je suis moi aussi souvent blesser par les gens qui m’entoure et qui ont un mode de vie ou une façon de voir la vie totalement opposé à mes valeurs. Et, j’ai mis en place, tout naturellement, les mêmes méthodes de « protection » que toi pour me permettre de prendre du recul.
    Merci de cet article.
    a bientôt

    • Merci pour ce commentaire, c’est « rassurant » de savoir que je ne suis pas seule (même si je préférerais que personne ne souffre de ça ^^)
      Passe une bonne semaine !

  3. Je te comprends parfaitement, j’ai eu une période creuse récemment (mais je pense avoir réussi à ne pas trop le faire paraître). En ce moment, mon problème, c’est qu’on commence à me demander de participer à des évènements ici et là en tant qu’invitée (donc, je dois préparer un truc). Comme mon blogue est mon occupation principale depuis 2 ans et que j’ai énormément de difficulté à me faire engager où que ce soit depuis aussi longtemps, j’essaie de négocier un petit salaire ou un compromis selon les cas. Les gens oublient parfois qu’on a passé énormément d’heures à faire des recherches (et qu’on continue à le faire) et à travailler sur son blogue (les articles, c’est une chose, mais il y a tout le reste – design, réseaux sociaux, etc.), qu’on doit préparer une présentation, se déplacer…

    Et en plus, mes colocs déménagent et je ne sais pas si je reste où je suis en ce moment (et trouve quelqu’un pour prendre la chambre qui se libère) ou si je déménage aussi, mais j’ai plus ou moins les moyens pour les deux options, donc… J’en ai marre de passer mes journées dans un sous-sol (outre mes quelques sorties que je me force à faire), mais si je déménage, ce sera surement dans le sous-sol d’un autre immeuble puisque c’est à peu près tout ce que je peux me payer en ce moment…

    Bref, j’ai beaucoup de poids sur les épaules depuis fin 2015 et j’essaie de trouver des façon de décrocher un peu. J’ai recommencé à lire des bandes dessinées, ce que je n’avais pas fait depuis longtemps et je me suis même mise à la course. J’ai toujours détesté ça, mais quand j’ai réessayé avec une amie il y a une semaine, ça m’a fait énormément de bien. On y est retourné samedi et ça a confirmé que j’avais envie de continuer. Suffit que je trouve la force d’aller courir toute seule, maintenant. 😛

    • Je t’envoie des bonnes ondes et du courage pour tout ça !!
      En effet, on te voit « partout » en ce moment ! C’est cool mais ça doit demander beaucoup d’énergie !!
      Je te souhaite tout le meilleur et j’espère que tu trouveras une solution satisfaisante 🙂
      Passe une bonne semaine 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s