Croire en ses rêves

Il y a 3 ans, j’avais créé ce blog parce que je me rêvais journaliste.

Je comptais développer mon style d’écriture, m’entraîner, montrer ma motivation.

J’avais vite déchanté : le journalisme, c’est bouché, aucune chance d’y arriver à moins de galérer à faire des piges pendant 10 ans. J’avais laissé tomber.

Et puis. Et puis me voilà maintenant à rechercher un stage. J’envoie mes candidatures à différentes boites quand ma tante m’envoie une proposition de stage d’un journal. Ça ne correspond pas à mes dates de disponibilité mais l’idée est lancée. Pourquoi pas un journal après tout ? Juste pour voir ? Je n’y croyais pas vraiment mais je me disais que ça ne coûtait rien d’essayer.

Alors j’envoie, j’envoie, j’envoie, on verra bien.

522190_349398741774445_1623156091_n-1--copie-2

Et puis un mail réponse. Une demande d’entretien par téléphone. Ils ont lu mon blog, j’écris bien, mais est-ce que je sais écrire pour la presse ? Et si on faisait un entretien en face à face ? Et si je venais avec des idées d’articles ?
Survoltée, je me dis que je vais carrément écrire un article, pour qu’ils voient comment je me débrouille.

Arrive l’entretien. La personne en face de moi a l’air intéressée, je suis ultra-motivée. Bon, mon article ne correspond pas exactement à la forme journalistique mais avec quelques ajustements ça peut s’arranger, et puis l’idée est bonne, c’est bien écrit.

Mon petit coeur explose. Cette reconnaissance me fait du bien, je me sens invincible. Et c’est fait, je suis prise en stage dans un journal.
Waw.

A cette lumière, je reconstruis mon parcours, je remets en cause et je m’autorise à y croire, et je décide de foncer.

Encore une fois, je suis terrorisée mais « who cares ? » Je peux le faire.

Et puis j’observe les synchronicités : Ma tante m’envoie cette proposition de stage, juste après une personne importante pour moi me dit que je suis faite pour écrire, que c’est indéniable. Mon mail de candidature n’arrive pas jusqu’à la boîte où j’envisageais le plus sérieusement de faire mon stage. Sans réponse, j’envoie mes candidatures à des journaux. Et tout ça arrive 3 ans après que j’ai abandonné l’idée du journalisme, maintenant que j’ai mûri et que je sais ce que je veux faire réellement, ce qui me plaît et me correspond.

Tout se met en place petit à petit, tout s’emboîte parfaitement.

Alors, « go with the flow ».

D’ailleurs, si ça vous intéresse, voici l’article que j’avais écrit pour l’entretien, publié sur le site du journal où je vais faire mon stage.

11f88b813c4ff9e238c980f2a57a7ef5

« Il suffit d’y croire »…

Et merci à vous tous qui me lisez et qui commentez, c’est grâce à vous que j’ai continué ici, grâce à vous que j’ai maintenant cette opportunité de construire la vie que je veux.

MERCI ❤

Publicités

5 réflexions sur “Croire en ses rêves

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s