Lettre à celle que j’étais

Voilà quelques temps que je n’ai pas posté ici. Je n’oublie bien évidemment pas ma bulle d’Internet, mais après une année 2015 à courir après les statistiques, et écrire parfois juste parce qu’il le faut, j’ai décidé de m’écouter. En effet, pourquoi cet endroit devrait-il devenir une contrainte ?

Alors je n’écris plus que quand j’en ai envie ou besoin. Le rythme varie. Ce n’est pas grave !

Et aujourd’hui, j’ai décidé de m’écrire à moi. Petit symbole du fait que je renoue avec moi-même, dans la même démarche que mon changement d’approche ici.

 

Salut toi.

Quel que soit l’âge que t’as, si t’as l’âge d’être sur un ordinateur, je sais que tu vas sans doute mal. Je te raconterai bien ce qui t’arrive après, mais je te connais, ça n’est pas une bonne idée. Parce que oui, de ton point de vue, tu trouveras que tout à l’air d’aller de pire en pire pour toi-moi. Mais c’est juste un point de vue, tu sais. Oui, tu vas encore te prendre pas mal de trucs pas chouettes dans la figure. Et pourtant… Je te promets, ça va. Ça vaut le coup, même. Comment je peux dire ça ? Comment je peux, alors que tu as mal à ne plus savoir que faire ? Je le dis parce que c’est vrai. Je sais bien que si je te raconte tout tu ne vas pas voir que les bons moments sont partout. Peut-être même d’autant plus beaux que tu vas mal. C’est toujours plus facile de raconter le malheur intense que le bonheur intense. Je sais que tu te demandes en ce moment-même si ça vaut le coup de continuer. Moi j’ai continué alors je peux te répondre : OUI. Oui ça vaut le coup. Cette question, tu vas te la poser beaucoup, mais je t’assure qu’à chaque fois, la réponse est oui. Tu auras toujours beaucoup de chance. Si, si. Non, je n’ai pas dit que ça serait facile. Mais chaque épreuve qui te tombera dessus te fera avancer d’un pas vers la personne que tu seras. Et tu rencontreras toujours les bonnes personnes, celles qui sauront te donner les clés pour t’en sortir. La plupart ne feront que croiser ta route, mais est-ce important ? Ils te laisseront plus fortes, et avec des souvenirs d’Amour dans la tête. Sérieux, t’auras une vie digne d’un film, alors continue ! Et puis la personne que tu deviens… Je sais que là, tout de suite, tu te détestes. Tu détestes ton corps, tu détestes tes comportements, tu te hais. Je sais. Mais tu deviens quelqu’un de bien. Ça se fait pas en un jour, ni même en une année. Tu ne seras évidemment jamais parfaite. Mais tu deviens quelqu’un de bien. Tu fais du bien aux gens autour de toi (pas que, mais tu fais de ton mieux), tu en inspires même certains ! Je te jure, on te l’a dit en face, même. Tu étais surprise, touchée, tu avais les larmes aux yeux. Attends quelques années, tu vas voir. Ça tombera quand tu t’y attendras le moins. Encore une pépite d’Amour dans ta tête. Je t’assure, il y en a plein ! Alors continue, ça ira mieux demain ❤

 

Et à tou-te-s celleux qui ont du mal à vivre en ce moment, ou en général, je suis avec vous, et je vous promets que la suite vaut toujours le coup. C’est normal d’aller mal. Mais ça s’arrange. Et la personne que vous deviendrez vaut le coup d’exister. La personne que vous ÊTES vaut le coup d’exister. Courage. ❤

Love,
Eleama O.

Publicités

8 réflexions sur “Lettre à celle que j’étais

  1. C’est un très beau texte. Tu l’as écris pour toi peut être mais ta façon de le rédiger lui permet de faire aussi écho aux lecteurs que nous sommes comme si une petite voix nous parlez directement et rien que pour nous. Bravo ! Tu dis que ton rythme de publication va s’allonger, c’est dommage bien sûr mais tes textes vont être encore plus authentiques et agréable à lire je pense si tu écris quand tu en as vraiment envie.
    Merci pour cet article 🙂

    • Merci beaucoup !
      J’espérais effectivement que mon expérience personnelle puise faire écho, ça me fait très plaisir que ça soit le cas !
      Merci vraiment à toi pour ce très beau commentaire,
      Passe une agréable journée et à bientôt 🙂

    • Beau timing !
      Ton article est très touchant ! 🙂 Je viens d’aller le lire (ouioui, 2 semaines après… Argh ! Mais mieux vaut tard que jamais ! ^^)
      Merci 🙂
      Passe une très belle journée !

  2. Oui, cette lettre est vraie.
    Je m’en étais écrit une aussi quand je n’avais pas encore d’ordinateur « personnel ». Le temps arrange tout, même si on y croit pas au départ, même si la souffrance nous parait insurmontable. Le temps est notre allié. Chaque anniversaire sonne comme une mini-victoire. 40 ans et je suis encore là ! alors qu’a 15 ça me paraissait improbable.
    Tu es une belle personne, tes épreuves d’hier font la belle personne que tu es aujourd’hui. La vie est tellement belle et magique en réalité. Juste une question de perception de réalité 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s