Pourquoi je boycotte le festival de Cannes

Ça y est, c’est le retour du festival de Cannes ! Du glamour, des films, des stars, des paillettes, des tenues et des bijoux de créateurs, des soirées prestigieuses… Il y a de quoi faire rêver. Sauf que je m’en fiche. Pire encore, je le boycotte volontiers. Voici trois raisons :

cannes

  1. On nous force à en entendre parler.
    Quoi qu’on fasse, même si on n’a pas la télé, on n’a pas le choix : d’une manière ou d’une autre, on entend parler du festival de Cannes. Je trouve que c’est totalement égoïste et injuste. Il y a des gens qui s’en fichent et qui ne veulent pas en entendre parler. Pourtant, qu’on s’y intéresse ou pas, on sait forcément qui est le président du Jury, qui a monté les marches et quels couturiers sont mis à l’honneur ( et qui a montré ses seins / ses fesses / sa culotte ). Bref, les médias nous forcent à être spectateurs du festival de Cannes et le forcing, c’est tout à fait désagréable.
  2. Ce festival monopolise toute l’attention des médias.
    Tous les JT, tous les médias ne parlent que de ça. C’est divertissant, certes. Mais c’est aussi bien utile pour éclipser quelques sujets fâcheux, comme la guerre, la faim dans le monde. Bref, des sujets de société qui poussent à débattre, à réfléchir. Parce que soyons honnêtes : les robes d’Eva Longoria ou de Afida Turner ne changeront pas la face du monde. La guerre, un peu plus.
  3. Le cinéma n’est pas mis à l’honneur. 
    C’est un fait. Si on parle autant du festival de Cannes, c’est moins pour les films ( aussi bons soient-ils ) que pour les stars qui sont présentes à Cannes. Quand on regarde bien, on parle plus des tenues, du make-up et des bijoux de ceux qui ont monté les marches, que des films. Les vraies stars du festival devraient être les films, les réalisateurs, les acteursOr, c’est rarement le cas. La preuve : je sais que Sophie Marceau portait une robe-chemise dévoilant une culotte couleur chair, mais je ne sais pas quels films sont au programme. Malheureux, non ? 
    Bien sûr, certains films présentés à Cannes sont de vraies trouvailles, de vraies pépites. Je pense notamment au Scaphandre et le Papillon, la Vie d’Adèle ou encore Jeune et Jolie. Ce qui me dérange, ce n’est pas le septième art. C’est le fait qu’il soit devenu un prétexte pour réunir des people, des médias et surtout des marques. Le divertissement, c’est bien, mais avec modération, c’est mieux. Or, j’ai l’impression que plus ça va, moins il y en a.

    Et toi, suis-tu le Festival de Cannes ? Tu en penses quoi ? 🙂

    OihanaSymphony

Publicités

4 réflexions sur “Pourquoi je boycotte le festival de Cannes

  1. Je suis plutôt d’accord avec toi. Le festival de Cannes est beaucoup plus orienté people que septième art, par rapport aux Césars ou Oscars même. Chaque année on est bombardé à ce sujet mais plus pour parler des stars que des films qui sont en compétition. Heureusement, on trouve encore de belles trouvailles parmis ces derniers chaque année 🙂

    • Oui c’est certain, Cannes continue tout de même à nous révéler chaque année des perles… Ce serait alors la couverture médiatique qui serait à revoir plutôt que le système en lui-même ? (Je dis ça aussi par rapport à la réflexion entamée par Antoine M. dans le commentaire précédent ^^)

  2. C’est vrai que c’est fatiguant, ces évènements people qui occultent le sujet censé être « central ». Mais clin d’oeil : est-ce boycotter le festival que de faire un article dessus ? 😉 Blague à part, les humains restent des humains, et en masse et anonymement c’est là qu’ils sont les pires. Surtout intéressés par le futile, le facile, le léger, le potin, le tape à l’oeil aussi. Cannes serait… une sorte de distraction avec des célébrités, une sorte de Voici en vrai à la télé. Bon derrière c’est aussi et surtout un moyen d’intéresser des sponsors, donc de garder mobilisés des financements pour faire des films, donc de maintenir un certain dynamisme culturel. Même la plupart des stars détestent ça. Je pense que la ligne « d’équilibre » entre la machine à fric et l’évènement mobilisateur utile pour ce milieu est toujours remise en question, mais je ne mettrais pas tout à la poubelle… Réflexion intéressante néanmoins, merci !

    • Merci à toi pour ce commentaire très intéressant ! 😀
      Pour revenir sur ton clin d’oeil : Tu as raison, c’est paradoxal, puisque ça ramène l’attention dessus… Mais en même temps, si on ne dit rien, comment faire vivre son boycott ? ;D
      Je n’avais pas pensé à ce côté économique, c’est assez éclairant, alors encore une fois merci pour ce point de vue enrichissant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s