Sortir du monde avec « Tokyo Fiancée »

La semaine dernière, j’ai passé une soirée cinéma avec des amis.

Le projet : Aller dans un petit cinéma indépendant voir le film adapté du livre d’Amélie Nothomb, Ni d’Eve ni d’Adam, Tokyo Fiancée.

On en a donc profité pour passer une soirée totalement japonaise en allant se baffrer de sushis avant, mais passons… 😛

Tokyo_Fiancee

Le Synopsis

Amélie, née au Japon, est rentrée en Belgique avec ses parents lorsqu’elle avait 5 ans mais n’a jamais cessé de rêver à son pays d’origine. A 20 ans, elle décide de rentrer à Tokyo et veut être japonaise. Elle passe une annonce pour donner des cours de français et se lie d’amitié avec son premier élève, ce qui l’aide à s’intégrer rapidement à la vie tokyoïte. Mais tout ne se passe pas comme prévu dans ce Japon imprévisible et mystérieux

Ce que j’ai aimé

  • L’humour léger du film qui est très présent et retranscrit le style d’Amélie Nothomb de manière frappante.

  • La fin du film ne correspond pas à celle du roman. Mais elle est très bien amenée, s’inscrit délicatement dans l’histoire et apporte vraiment quelque chose de plus

  • La psychologie des personnages principaux est très bien mise en place, ce qui m’a permis de vraiment vivre le film, ce qui m’arrive rarement au cinéma

  • Les procédés cinématographiques mettent vraiment en valeur le contenu, donnant plus de force à la fois à l’histoire et aux personnages, rendant le film esthétiquement très beau.

tokyo_fiancee_09

Ce qui m’a moins plu

  • Le film est court ! Seulement une petite heure quarante et on en voudrait encore !

  • Certaines interventions en japonais ne sont pas sous-titrées (peut-être car elles ne sont pas utiles à l’histoire ou pour renforcer le mystère du Japon?) En tout cas, ça m’a un peu frustrée… ^^

Bilan

Vous l’aurez sans doute compris, c’est un bilan plutôt positif qui s’annonce! Je me suis vraiment laissée prendre par l’histoire qui sonne vraie, et est très touchante. D’Amélie, je me suis fait une amie car comme moi, elle découvre à 20 ans la vraie vie, entre joies et désillusions. Et si le film ne dure qu’une heure quarante, il m’a quand même laissé dans une bulle hors du monde bien après que les lumières se soient rallumées… C’est drôle, je disais le matin même que je ne ressentais ça que par les livres !

Un très bon moment donc, qui m’a donné envie de dévorer tous les livres d’Amélie Nothomb !

Et toi, tu l’as vu ? Tu comptes le voir ? Tu as aimé ?

Eleama O.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s