Lettre ouverte à Robin Williams ( écrite et publiée à titre posthume )

Par OihanaSymphony

Le jeudi 14 août,

 

robin-williams-avec-le-cercle-j-ai-compris-que-l-on-pouvait-communiquer-sans-gesticuler,M163053

 

Cher Robin Williams,

Voilà déjà deux jours que le monde entier pleure votre mort. Plusieurs hommages vous ont été rendus. De votre famille au président des États-Unis en passant bien évidemment par vos partenaires de tournage et amis, tous font part de leur émotion, de leur choc et de leur peine quant à votre suicide inattendu. C’est à mon tour de vous rendre hommage.

Je ne suis pas spécialement cinéphile, aussi n’ai-je pas une culture cinématographique hors du commun, et je n’ai certainement pas vu tous les films ( exactement 76 selon votre filmographie wikipedia ) dans lesquels vous apparaissez. Le plus récent d’entre eux est certainement cette publicité que vous avez tourné avec votre fille Zelda, pour des jeux vidéos si je ne m’abuse. Bref, je ne fais pas exactement partie de la catégorie de vos fans incorrigibles.

Pourtant, du peu de films de votre filmographie que j’ai vus, tous m’ont profondément marqué. Qu’il s’agisse de Mrs Doubtfire, de Toys, Jumanji ou Le cercle des poètes disparus, chacun de vos rôles m’a bluffé. Vous m’avez fait rire, pleurer, réfléchir sur la vie. Il ne s’agît pas tant du rôle, mais plutôt de votre interprétation. Car un rôle peut être écrit à la perfection, le résultat sera minable s’il n’y a aucun acteur pour l’incarner à la perfection. Ce qui fait toute la différence avec un autre qui aurait pu les incarner, ce sont les étoiles de vos yeux, ce je ne sais quoi qui pétille dans votre regard et donne vie à votre personnage. Je le dis une fois encore, je ne suis pas cinéphile, mais grâce à vous, je crois que je sais ce que c’est qu’un grand acteur.

Et j’aurais aimé que le monde entier le sache, le reconnaisse, quand il était temps. A combien s’élève le nombre d’articles se moquant de vous dans les tabloïds ? A combien s’élève le nombre de rôles qui ne vous ont pas été proposés car vous n’étiez plus un acteur à succès ? Hollywood vous a tourné le dos, non seulement à l’homme que vous étiez, mais aussi à votre talent, et je trouve ça regrettable. Car vous étiez une légende vivante et vous serez désormais, à jamais, pour toujours, mythique, un monstre sacré du cinéma.

Cette lettre ouverte, je vous l’écris pour rendre hommage au talent qui était le vôtre, à la passion que vous dégagez encore sur le petit écran, aux larmes, aux sourires que vous faites apparaître sur les visages des gens qui regardent vos films. Et je l’écris aussi comme un cri d’indignation contre l’hypocrisie qu’est celle d’Hollywood, celle du monde entier, car comme chacun sait, on n’apprécie le talent des gens à sa juste valeur qu’une fois qu’ils ont trépassé.

Oh Captain My Captain, reposez en paix, car là où vous êtes, je suis persuadée que vous ne souffrez plus de dépression et que, peu importe qui se trouve là haut avec vous, je suis persuadée que vous les faites rire et pleurer en leur interprétant quelques-unes des scènes qui ont fait de vous un mythe.
!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s