Et si on ne pleurait pas pour un chagrin d’amour ? Rupture en musique.

Par OihanaSymphony
 
L’amour est un sujet connu de tous, et c’est très certainement ce qui en fait l’un des sujets de prédilections de bon nombre d’artistes. En effet, qu’il s’agisse de peinture, de poésie, ou encore de musique, l’amour est l’un des sujets les plus expérimentés dans le domaine de l’art ! Et si il y a bien une discipline à laquelle tout le monde a accès aujourd’hui, c’est la musique. Chaque semaine, les radios nous innondent les oreilles de nouvelles découvertes qui valent plus ou moins le coup ( la musique étant une industrie, la rentabilité de l’artiste ne garantit aujourd’hui plus son talent ) et bien évidemment, les chansons d’amour arrivent en masse.
Qui pourait blâmer les artistes de vouloir parler de l’amour, ce sentiment qui prend tant de place dans nos vies, qui va même parfois jusqu’à les rythmer ? Certainement pas moi. Cependant, si l’amour est un thème courant dans les chansons, la tristesse dans les chansons d’amour est tout aussi courante.
Il est vrai que pour un artiste, l’art peut être un exutoire parfait. Cependant, bien que le besoin de canaliser ses émotions se fasse sentir, faut-il nécessairement que les chansons qui parlent d’amour perdu soient tristes ?
Il est vrai que l’amour peut être un vecteur de tristesse. Et pour cause ! Qui n’a jamais connu la douleur d’une rupture, ou tout simplement de sentiments qui ne sont pas réciproques ? Cela constitue-t-il une raison suffisante pour évoquer ses sentiments dans des chansons larmoyantes ?

Je pense que non.
Il est tout à fait normal d’évoquer les douleurs amoureuses, c’est même parfois plutôt sympathique à écouter, ça peut nous soulager, nous faire du bien… Mais personnellement, quitte à choisir entre une chanson larmoyante qui parle de comment l’amour de notre vie a refait sa vie avec une autre personne, bien des années après notre rupture ( qu’est-ce qu’on croyait, hein ? ) et une chanson qui parle de la nostalgie d’une relation mais avec entrain, je choisis la deuxième option.
Dans la catégorie des chansons d’amour absolument magnifiques mais tristes, on ne peut que citer la chanteuse britannique Adèle. On ne peut évidemment pas nier son talent. Et si jamais il nous arrivait d’oublier l’envergure de la jeune artiste, la critique qui l’a littéralement encensée et ses nombreuses nominations et récompenses ( pas moins de neuf Grammys Awards et 1 Oscar du Cinéma pour l’artiste qui n’a même pas trente ans ! ) sont là pour nous le rappeler. Sa voix est grandiose, les instrus nous touchent. En écoutant son hit Someone Like You, on replonge de suite dans nos souvenirs et on pleurerait presque tellement on est touché.
Par opposition à Adèle, dans la catégorie des musiques qui disent, elles aussi, que l’amour fait mal, mais avec un minimum d’entrain, il y a Mike Posner, un américain du même âge qu’Adèle ( 25 ans ) et avec tout autant de talent. Le style de musique est tout à fait différent, mais la puissance vocale est là aussi ( on compare même Posner à Justin Timberlake, et ce n’est pas rien ! ). Bien que la renommée soit bien moins grande, il faut l’avouer, l’interprète du fameux hit Cooler Than Me saura nous séduire par ses chansons d’amour entraînantes, avec des paroles pas moins tristes touchantes, avec des titres tels que Please Don’t Go ( tout est dans le titre ) et The Way It Used To Be, qui parle de la nostalgie.
La question n’est évidemment pas de définir qui est le meilleur des deux, puisque les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas, mais bien de trouver un remède efficace contre la peine d’amour dans la musique. Evidemment, pleurer un bon coup dans son oreiller avec Someone Like You dans les oreilles nous soulagera, mais je préconise tout de même de passer directement à The Way It Used To Be après ça, afin de retrouver un minimum de joie de vivre et d’envie d’exécuter une petite chorégraphie digne de Kamel Ouali dans notre chambre ( pas en public, évidemment ).
L’amour se fait donc parfois méchant et triste à notre égard, mais nous ne sommes pas obligés de le laisser nous déprimer encore plus en écoutant des chansons tout aussi déprimantes. Car non, les chansons qui parlent de l’amour qui fait mal ne nous feront pas toutes mal au coeur.
( Et si jamais vous n’aimez le style d’aucun des deux artistes, écoutez donc du Metal, ça vous dépoussièrera les oreilles et le headbang fait toujours du bien. )
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s